Catégories
Autres spectacles

On a chanté sur la lune

Théâtre musical jeune public (6 -10 ans) et familial avec Yannig Noguet

La Sorcière

Théâtre musical jeune public (6 -10 ans) et familial

Charibouille la sorcière est très forte en potion en magique, elle a donc tout ce qu’elle veut. Tout, sauf… la beauté et l’amour.

La recette existe pourtant ; page 333 de son vieux grimoire. Mais celle-ci a disparu !

Accompagnée de l’illustre pirate Barbe-Mouche, Charibouille entame un voyage initiatique intergalactique à bord de son balais laser pour remettre la main sur cette maudite formule magique. Leurs aventures les conduiront sur Veinars la planète de la chance, Plubeau, celle de la beauté, et plus tard sur Plutôt. Ils y croiseront de drôles d’autochtones avant de tomber dans les griffes maléfiques de l’ignoble Gniark-Gniark-Gniark !

Échapperont-ils au sort funeste que leur réserve ce monstre infâme ? Parviendront-il à retrouver la page 333 envolée ? L’amour et la beauté sortiront-ils victorieux de cette histoire abracadabrante.

Une création originale de Morwenna EALET, Yannig NOGUET et Stéphane ADAM.

Durée 45 minutes
Comédie et chant Morwenna EALET
Comédie et accordéon Yannig NOGUET
Mise en scène Stéphane ADAM
Son et lumières Guénolé LAHALLE
BookingMarie Laure Giquel – Ipisiti production

Mise en scène

Sur scène deux adultes jouent comme des enfants à se raconter des histoires, laissant libre cours à leur fantaisie et à leur créativité dans une joyeuse surenchère d’inventions narratives. Ils interprètent du tac au tac les rôles et situations qu’ils donnent l’illusion d’inventer dans l’instant. De cette spontanéité naît un jeu scénique tourbillonnant et frénétique. En contrepoint de toute cette imagination débordante, la scénographie se veut sobre et légère. Une chaise et, en fond de scène, 4 balais sur lesquels sont posés autant de chapeaux. Ces chapeaux, qu’ils coiffent ou qu’ils manipulent, leur permettent d’incarner les personnages de leur épopée loufoque. Ce spectacle musical mêle allègrement théâtre et chansons. La dramaturgie épique et rocambolesque et les chansons empruntes d’humour et de poésie, permettent d’aborder mine de rien des thématiques telles que l’estime de soi, la confiance en l’autre, le respect des singularités ou la question de la quête du bonheur et de sa relativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *